Adieu la France

Adieu la France

Les FORMALITES


Apprendre le Thai

 

 

Un lien très intéressant si vous souhaitez apprendre le Thai.

Bon courage

Personnellement j'ai renoncé

 

http://www.linuxbe.be/cath/thai/?page_id=409

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apprendre à parler Thai....Galère Galère!!!!!

 

Le thaï utilise 44 consonnes et 15 voyelles.

 

 

Cinq niveaux de tons différents sont utilisés ; ils déterminent la signification du mot. C'est là sa vraie seule difficulté d'apprentissage et elle est de taille.

 


Cinq tons : neutre, bas, haut, ascendant et descendant, définissent le mot ; une erreur de ton, et la phrase n'aura plus du tout la même signification !

 

Chaque syllabe d'un mot est souvent assortie d'une tonalité différente.

Le ton neutre se prononce sur le registre moyen de la voix ; il doit être constant, et demande une grande pratique.

Le ton bas est proche du ton neutre, mais grave et sans inflection.

Le ton haut en général difficile à imiter est le son le plus aigu de la voix.

Le ton ascendant traduit une progression du ton moyen vers le plus aigu.

Le ton descendant prononcé avec une chute de la voix, comme lorsque l'on appelle quelqu'un de loin.

 


Les mots se joignent sans interruption dans la phrase. (pas d'espace entre les mots)

Cette même phrase écrite en Thai donne :

 

การรวมคำสำคัญโดยไม่ถูกขัดจังหวะในประโยค(ไม่มีว่างระหว่างคำ)

 

Si vous voyez une faute d'orthographe, vous me le signalez

.

Les lettres se notent toujours de la même façon sans majuscule, ni minuscule.

La grammaire thaïe est simple : tous les mots sont invariables, article et pluriel sont inexistants. Le même mot peut être employé comme nom, verbe ou adjectif.

 

Facile !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

Plutot que de dire n'importe quoi, je m'abstiens de parler thai,  tout au plus, quelques phrases courantes où je suis sûr de ne pas me tromper de TON.

 

tons.jpg

Les différents Tons

 


01/09/2013
1 Poster un commentaire

Les Impots

 Si vous passez plus de six mois par an en Thaïlande ET (condition cumulative) que « le centre de vos intérêts vitaux » (c’est-à-dire vos liens personnels et intérêts économiques) ne se trouve pas en France, vous aurez alors le statut de non-résident au regard du fisc français. Dans le cas contraire, le fisc français continuera à vous considérer comme un contribuable résident.

.

.

Si vous avez le statut de non-résident fiscal Français :

.

En vertu de la convention fiscale du 27 décembre 1974, en vigueur entre la France et la Thaïlande depuis 1975, vos pensions et revenus français resteront imposables en France (qui est l’ « Etat source » au sens de la Convention).  Depuis 2006, ces pensions font l’objet d’une taxation à la source

http://www.maison-thailande-immobilier.com/retraite-q5.html

Pour les impots, je dépends donc du centre des impots des non résidents de Noisy Le Grand et mes revenus font l'objet d'une retenue à la source.

 

L'impot est calculé selon le barême suivant

 

0 % moins de 13 977 € par an

12% de 13 977 à 40 530

20% au delà

(déclaration revenus 2009)

(aucune charge n'est déductible et  marié ou célibataire, l impot est calculé sur UNE part. 

 

Mise à jour  Barème 2012 de la retenue à la source

 

 

0%    Inférieur à 14 245€

12%  De 14 245€ à 41 327€ 

20%  Au-delà de 41 327€

 

 

 

 

Les impôts en Thaïlande

 

En Thaïlande, tout étranger est soumis à l'impôt sur le revenu s'il a travaillé dans le pays plus de 183 jours. Les taux sont variables et dépendent des revenus gagnés durant l'année fiscale écoulée.Les taux d'imposition :

Revenu imposable en baht :

0 - 150 000 - 0% 

150 001 - 500 000 - 10%

500 001 - 1 000 000 - 20%

1 000 001 - 4 000 000 - 30%

4 000 001 et au delà - 37%

 

Seulement 2,3 millions de personnes payent l'impôt sur le revenu en Thaïlande,  pour une population de 64 millions d'habitants.

Au total, 9 millions de personnes remplissent des formulaires d'imposition chaque année, la majorité étant exempt de taxe car gagnant moins de 20.000 bahts par mois. (500 euros)

"Seuls 2,3 millions de personnes doivent porter le fardeau pour la population entière",  dû aux inégalités sociales et économiques.

Environ 60.000 personnes gagnent plus de 4 millions de bahts par an et payent des taxes de l’ordre de 37%, ils  contribuent ainsi à près de la moitié des impôts sur le revenu collectés chaque année. Un tiers du total collecté est quant à lui représenté par 2.400 personnes gagnant plus de 10 millions de bahts par an. 

 

 

 

 

Moi pas de problème je vis de ma retraite, pas besoin de bosser, j ai déjà donné (merci patron)

 

 

 

 

 

 


 
Autre impôts :

 

 

 

Une TVA de 7 % s'applique sur la plupart des biens et services.

 

 

 

.

 

 


13/06/2013
1 Poster un commentaire

La Santé

Je continue de cotiser pour la sécurité sociale et ma mutuelle  mais qui ne me couvrent  pas en Thailande (je suis couvert seulement lorsque je me rends en France)

 

Cette cotisation reste obligatoire.

 

J ai   la possibilité de souscrire un assurance maladie auprés de la "CAISSE DES FRANCAIS A L'ETRANGER". Ce que je n ai pas encore fait.

 

1/1/2011 : Voilà c'est fait mais la prise en charge ne sera effective que le 1 er JUIN.

Montant de la cotisation : 4% du montant de ma pension brute. Mon épouse et ses enfants sont également couverts sans supplément de cotisation

 

 

Par contre je suis exonéré de la CSG et de la CRDS.

..

..

.

 

BON A SAVOIR

 

 

 

 

LE SYSTEME DE SANTE THAILANDAIS

 

Avec l'autorisation de son auteur

 

La constitution thaïlandaise garantit l’accès aux soins à chaque citoyen.
L’assurance-maladie représente le tiers des dépenses publiques en Thaïlande.
C'est dire l'importance considérable accordée par l'Etat à la santé.

Hopitaux images

 

Plusieurs systèmes d'Assurance Maladie


Il existe en Thaïlande plusieurs systèmes d'assurance maladie, selon le statut social et le niveau de revenus :
- un système d’assurance maladie pour les fonctionnaires et leurs ayant-droits
- une structure d’assistance pour les plus pauvres (personnes âgées, handicapés, moines, etc.) ;
- un système d’assurance maladie obligatoire pour tous les travailleurs du système formel.

 

 

Ceux qui sont exclus de ces structures peuvent cotiser auprès de l’assurance maladie publique volontaire. Depuis une dizaine d'années, un programme de couverture universelle appelée « 30 bahts par consultation » à destination des plus démunis a été mis en place. Il est actuellement gratuit mais ce n'est pas définitif.

Chaque adhérent aux différents programmes dépend d’un centre de santé où il peut se rendre en présentant sa « carte d’or », équivalent de notre Carte Vitale, sans rien débourser.

D'autre part, depuis 2007, les hôpitaux privés ont obligation de soigner les plus démunis qui se présentent dans leurs services d’urgences.

 

Hopitaux images


Pas de médecine de ville


La médecine de ville (généralistes, spécialistes) telle que nous la connaissons en France n’existe pas vraiment en Thaïlande. Tout le monde se rend donc à l’hôpital pour le moindre bobo ou maladie.

 

Hopitaux images


Répartition des soins entre Hôpitaux publics et privés

 


Le système médical thaïlandais repose sur une répartition entre hôpitaux publics et hôpitaux et cliniques privés.

 

 

Les Hôpitaux Publics

 

Hopitaux images


On trouve un centre médical (dispensaire) dans chaque canton ou « tambol », un hôpital dans chaque arrondissement ou « amphur » et un hôpital général dans chaque province. Tout le monde peut se rendre dans un hôpital public, un Thaïlandais comme un « farang ». On y est bien soigné par un personnel formé et compétent et avec un peu de chance, quelqu'un parlera anglais ou Thaiglish.

Mais les hôpitaux publics sont souvent engorgés et il vaut mieux prévoir de l'attente, à partir de 4 heures du matin parfois. Aux urgences, on fait aussi la queue, mais moins longtemps qu'en France. Il y a un déficit permanent de personnel soignant, aussi bien infirmières que médecins.

 

Hopitaux images

 

 

Pour les étrangers qui ne bénéficient pas d’une couverture santé locale, il faudra payer les prestations à la caisse de l’hôpital, puis se faire rembourser les soins par ses assurances. En général, c'est assez raisonnable : 1 journée d’hospitalisation en chambre individuelle en hôpital public de province (TV, salle de bains,WC) est facturée 800 bahts, soit 17 euros.

 

 

Les Hôpitaux Privés

 


Des hôpitaux privés de qualité internationale sont dans tous les lieux stratégiques du pays. Bangkok possède ainsi une vingtaine d’établissement privés, même plus si l’on tient compte de plus petites structures qui offrent des soins spécifiques (soins dentaires, chirurgie des yeux, chirurgie esthétique, etc.). De grands groupes, certains mêmes côtés à la bourse de Bangkok, se partagent ainsi le marché des soins.

 

 

 

 

 

 

Ces hôpitaux ou cliniques privés sont en mesure d'accueillir des patients du monde entier, en mode urgence ou planifié. Ils sont généralement à la pointe au niveau qualité des soins et disposent des équipements derniers cris et de médecins compétents souvent formés à l’étranger. Le personnel est nombreux et très disponible. Ces hôpitaux ont généralement un interprète en anglais, parfois en français, pour informer le patient dans ses soins et le guider dans la partie administrative.

 

 

.gif-humour-i1L4dfmMw3.gif

 

 

 

.

Certains services proposés par ces hôpitaux privés relèvent de l'hôtellerie de luxe si l'on compare aux services hospitaliers proposés en France : Vastes chambres individuelles décorées avec télé à écran plat, musique, aromathérapie, piano lounge, services à la carte,...

 


gif-fetes-anniversaires-AdjGSGwNjx.gif

 

 

Par ailleurs, le temps d’attente pour la prise de rendez-vous et la consultation, voire l’opération chirurgicale, est très réduit et se compte en jour, véritable luxe comparé aux hôpitaux et cliniques françaises.

 

Par ailleurs, les hôpitaux privés de qualité reçoivent des accréditations internationales afin de certifier la qualité des soins proposés. Par exemple, les hôpitaux membres du groupe Bangkok Hospital ainsi que le Burumgrad Hospital ont l’accréditation JCI (Joint Commission International) qui garantit que les docteurs, infirmières, assistants médicaux ainsi que l’équipe managériale de ces hôpitaux respectent ou excèdent les standards des établissements médicaux aux Etats-Unis.


Les Pharmacies

 


La délivrance des médicaments est assez différente de nos pratiques françaises.
Le premier point de délivrance des médicaments est l'hôpital : C'est le praticien qui décide du traitement et demande à l'infirmière de vous préparer les médicaments qui sont délivrés à l'unité pour la durée du traitement sans boite dans une pochette ou un flacon plastique nominatif. Dans ce cas de figure, pas de problèmes si ce n'est une éventuelle indisponibilité de certaines molécules.
La seconde manière de se procurer des médicaments est de se rendre dans une pharmacie. Celles-ci sont considérées comme de simples épiceries.

 

Pour tenir une pharmacie, nul besoin d'avoir suivi des études spécifiques.
Les pharmaciens sont habilités à conseiller et à délivrer sans ordonnance des médicaments comme les antibiotiques, le viagra, les antidépresseurs.. Très étonnant.

 

Les pharmacies sont nombreuses. On trouve :


- Des boutiques "exotiques" qui vendent des cosmétiques, de l'herboristerie locale et des médicaments de marques connues ;
- Des pharmacies modernes très occidentales : Walgreens, Boots, généralement présentes dans les malls et autres centres commerciaux.
Il est bien entendu préférable de se fournir dans ces grandes enseignes, afin d'éviter tous risque d'achat de contrefaçons de médicaments.

Si vous souhaitez vous faire rembourser a posteriori vos médicaments, gardez bien les facturettes.

 

 


La réalité de la santé en Thaïlande


Même si l'accès aux soins et la qualité des soins ont considérablement augmentés ces 10 dernières années, la médecine à plusieurs vitesses existe bel et bien en Thaïlande. L'accès aux soins reste inégalitaire et conditionné au niveau de revenus et certaines personnes se privent des soins de santé ou de médicaments.

 

Si on peut payer, on aura les meilleurs soins et les meilleures prestations périphériques. Si on n'a pas les moyens, il faudra savoir se contenter du strict minimum, des salles d'attente bondées, des médicaments génériques et de la chambre à plusieurs sans climatisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


13/06/2013
6 Poster un commentaire

Mon VISA

 

La Thailande n est pas la France en matière  d immigration. On pourrait peut être prendre exemple sur eux.

(Smicards, circulez, on a pas besoin de ça chez nous)

.

Je me suis installé en Thailande titulaire d' un "VISA "O" retired" (retraité)

 

J ai dû justifier d un dépot d'argent dans une banque Thai de 800 000 bath, environ, 18 000 euros à l'époque, ou d'un virement mensuel de 1500 euros.

 

Je me suis ensuite marié, j ai  transformé mon visa "O retired" en "Visa O famille"

 

Avec ce visa,  je n ai plus qu'à justifier d'un dépot de 400 000 bath ou l'équivalent en virements mensuels.

Un célibataire doit dépenser plus????????

 

 

Ce visa "O" multiple entrée n'est valable qu'un an avec obligation de sortir du territoire Thailandais tous les  90 jours. 

.

 

Tous les 3 mois, plus exactement..........  Tous les 90 jours je me rends donc au Laos à 90 klm de  mon domicile.

 

 

1 ère étape : Arrivé à Nong Khai on laisse la voiture au parking et on achète un ticket de bus qui fait la navette entre Nong Khai et Vientiane (15 bath)

 

 

 


 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite direction le pont de L'Amitié 

 

 

 

Le pont enjambe le Mékong (frontière entre les 2 pays)

 

 

 pont (2).JPG

 

 

 

Etape 2

 

 

 

 

 

 

SORTIE DU TERRITOIRE THAILANDAIS (ce jour là il n y avait pas grand monde)

 

1er coup de tampon 

 

 

Photo du "PONT DE L AMITIE" que j emprunte tous les 90 jours,  qui relie la ville de Nong Khai (Thailande) à Ventiane(Laos)

 

 

 pont de l amitie.JPG

 

 

  

 

Le PONT-Le FLEUVE- Le BUS (sans trucage, je précise)

 

 

 

  

 

Etape 3

 

Coté LAOS : direction le  bureau des demandes de visa (30 dollars)

 

FRONTIERE THAI.JPG

FRONTIERE LAOS.JPG
 

Prendre les imprimés au bureau 2

 

                                                           Les remettre ensuite au bureau 1

 

Récupérer son passeport au bureau 3 (avec tampon entrée et tampon visa)

 

 

 

 

 

 DUTY FREE.JPG

 

 

 


 
Un petit tour au duty free shop (quelques cigarettes, une bouteille de ricard, ma vache qui rit et quelques bricoles histoires d'amortir  le montant du visa)

 


 

 

 

 

Sortie du territoire Laotien   ( tampon de sortie)

 

 SORTIE DU LAOS.JPG

 

RE     BUS    -       RE      PONT

 

 

Re entrée en Thailande (tampon d'entrée)

 

 narcotic (2).jpg

 

Et me voilà tranquille pour 90 jours  mais la plaisanterie me "bouffe" deux pages de passeport.

 

 

  

 

 

Personnellement je sorts du territoire  3  fois par an  au Laos  puis retour en France, j ai donc opter pour le renouvellement de mon visa FAMILLE multiples entrées, tous les ans à Lyon, ce qui me prend 15 minutes et 120 euros

 

Mise à jour

 

Je viens de payer 130 euros (Octobre 2010)

 

135 euros en 2011

 

à nouveau 130 euros en 2012

 

130 euros en 2013

 

 

Mise  à jour Janvier 2014

Nouvelle règlementation

.

 

Mes demandes de visa "O" MULTI ENTREES, d'un an  c"est terminé, il n'est plus possible d'obtenir en France ce type de visa, on ne délivre que des visas "O" 90 jours, il faudra désormais que je passe par les services de l'immigration en Thailande.

 

 DSCN8630.JPG

 

 Ce que je viens de faire le 15  Juillet  2014 après avoir obtenu un visa 90 jours lors de mon séjour en France au mois de Mai

 

Je viens d'obtenir une extension de visa d'un an, je n ai plus à sortir du territoire  mais je dois me présenter à l'immigration tous les 90 jours.

Cout de l'extension 1900 bath 

 

 Si je souhaite sortir du territoire thailandais, il faudra que je  demande la "permission" à l immigration "(re-entry) sinon je perds le bénéfice de l'extension.

 

La loi est très stricte en ce qui concerne les "overstay" c'est à dire séjourner en thailande  au delà de la validité du visa. et les sanctions peuvent aller jusqu'à l'interdiction de séjour sur le territoire Thailandais 

 

 

En cas de présentation volontaire du "délinquant" devant les services d'immigration
. dépassement de plus de 90 jours : 1 an d'interdiction de séjour en Thailande
. dépassement de plus d'un an : 3 ans d'interdiction
. plus de 3 ans : interdiction de 5 ans.
. plus de 5 ans : 10 ans d'interdiction.


En cas d'arrestation alors qu'en infraction :
Dépassement de moins d'un an : interdiction de séjour de 5 ans
. plus d'un an : 10 ans d'interdiction

 

Imaginez qu'on applique cette règle en France

 

 


 


13/06/2013
22 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser